Chauderon Graffiti (Street Art)

Escaliers de Chauderon et passage


021 625 94 58



La Galeriste s'est toujours intéressée aux Graffiti spécialement à ceux qui se trouvaient dans le passage Chauderon menant à la Galerie. Pendant 5 ans, elle a pris des photos, parlé avec les graffeurs et, en janvier 2003, fait une exposition, qui a suscité des intérêts divers.

En effet, le graffiti est-il une attaque au patrimoine ou/et une expression artistique ?

Les CFF impitoyables contre les graffiti
Une banque de données centralise les informations à propos des tags sur le matériel roulant
"On retire le véhicule de la circulation dès qu'il y a un graffiti" explique le porte-parole des CFF Michel Zulauf. Une raison est de priver l'auteur du plaisir de voir son tag se balader sur le réseau. La seconde est plus prosaïque "Cela s'enlève mieux quand c'est frais !" Un employé d'un des centres d'entretien prend le tag en photo. La photo est ensuite envoyée à la banque de données nationale des CFF à Zürich....Les actes de vandalisme représentaient en 2005 une facture de 3,3 mio de francs pour les CFF.... Pour éviter que les tagueurs ne finissent sous le train, les CFF parlent des dangers dans leur "train école". Destiné aux 6e à 9e, il parcourt en ce moment la Suisse romande. Extrait de l'article de Emmanuelle Robert, 20minutes du 10 octobre 2006)
 

Expose actuellement : Graffiti variés

1 2009 au 31 décembre 2014

N'importe quand





Difficile de décrire les oeuvres : C'est qu'elles changent tous les jours... les dernières sont de novembre 2011


voir cv   /   retour

source : norm_DSCN0502.JPG source : norm_DSCN0503.JPG source : norm_DSCN0505.JPG source : norm_Graffiti-emme.jpg source : norm_019_18A-GraffBouleChauderon.jpg